Laissez-moi de Marcelle Sauvageot.

Publié le 19 Septembre 2010

     Récit auto-biographique de Marcelle Sauvageot, paru en 1934, peu de temps avant son décès.

     La jeune femme, en ouvrant la lettre qu'elle tient dans ses mains, apprend qu'elle est abandonnée par son fiancé.  "Je me marie... notre amitié demeure" , lit-elle. Mais pour elle, cette amitié est impossible. On n'aime pas d'amitié après avoir aimé d'amour. Ce que son fiancé propose là, n'est jamais que le reflet d'une culpabilité. On sait que l'on blesse, que l'on fait mal, alors on propose une compensation pour avoir la conscience tranquille, pour faire croire aussi que le rejet n'est pas total. La jeune femme répond à son fiancé dans une longue missive dans laquelle elle lui rappelle ce qu'ils ont vécu ensemble, ainsi que les idées, celles en lesquelles son futur croyait avant d'en changer. Elle souligne entre autres, que souvent, quand on n'aime plus, ou quand l'amour s'estompe on se met alors à remarquer des imperfections chez l'autre que l'on n'avait pas remarquées jusque là, des traits de caractère qui plaisaient et qui subitement se transforment en défauts sous le jugement de celui qui n'aime plus. Elle met un point d'honneur à souligner la vérité, celle qui se cache derrière les mots et que l'on veut absolument dissimuler parce que l'on n'a pas le courage de la dire en face.

Extrait.

     "Seulement vous avez, pendant un temps si long, demandé à mon coeur de vous donner l'amour total qui donne et qui exige, l'amour de l'esprit, l'amour du corps... qu'il me paraît difficile d'effacer d'une chiquenaude ces tendances, ces désirs que j'ai pris, que j'ai aimés, que j'ai voulus. Vous ne désirez plus que la bonté; croyez-vous que nier le reste suffise pour qu'il n'existe plus?

    Un petit livre à connaître, qui se lit très vite, dans lequel la narratrice analyse courageusement sa souffrance physique et psychologique, décortique ses sentiments profonds, regarde la vérité en face.

Marcelle-Sauvageot.jpg

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature française

Commenter cet article

sybilline 19/10/2010 17:45



Merci pour cette lecture, Alicia! je note ce livre pour l'analyse, apparemment très fine, de la souffrance causé par un abandon et, au moins autant, par les faux semblants déculpabilisants
de celui qui délaisse ...



Alicia 22/10/2010 15:20



C'est une lecture que j'ai beaucoup aimée à cause de l'honnêteté, de la clairvoyance et du courage de la jeune femme qui ne se berce pas d'illusions sur les
sentiments de son fiancé ainsi que des siens.


Bien à toi Sybilline et à bientôt!