Une époque oubliée

Publié le 11 Juin 2021

Charles-Ferdinand Ramuz 1878-1947

La vieille

Elle était déjà bien vieille
quand les vieux d’à présent étaient petits,
elle est d’un autre temps, elle est restée, et puis
elle s’est oubliée.

Elle est du temps passé où les femmes portaient
des coiffes de dentelles,
des fichus tout brodés, des jupes de mitaine
avec beaucoup de plis.

Elle est du temps où on parlait encore patois,
où les gens allaient à la ville,
une fois par année, aux fêtes de la Dame ;
et, montant à la cathédrale
avec des graines dans leur poche,
ils faisaient le tour de la grosse cloche.

Elle est d'un temps si vieux qu'on ne s'en souvient plus.
Mais, elle, elle s'en souvient, elle ferme les yeux
pour mieux s'en souvenir ;
et elle est là, assise au soleil sans rien dire,
songeant à son passé, à ceux qui sont partis
et à sa solitude.

Les poèmes de Ramuz sont plutôt écrits en prose et décrivent la vie telle qu'elle est. Il décrit tout ce qu'il voit et de ce fait, nous fait entrer dans la réalité terrestre

Rédigé par Alicia

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour Alicia,
Je compare Ramuz à Julien Gracq (un de mes écrivains préférés), bien que leurs styles diffèrent considérablement. Tous deux sont assez peu connus et mériteraient de l'être davantage.
Lui aussi a son recueil de poésie, très différent également :
http://chansongrise.canalblog.com/archives/2010/01/01/38697780.html

Si toutefois tu ne le connaissais pas, ce dont je doute, "Le rivage des Syrtes" est son roman le plus connu. Qui ne ressemble à aucun autre, si ce n'était peut-être au "Désert des Tartares" de Buzzati, mais uniquement par le sujet.
Répondre
A
Bonjour Jean-Claude
J'ai bien entendu parler du Rivage des Syrtes, mais je ne l'ai pas encore lu, sauf quelques extraits qui m'ont bien plu.
Cette lecture est donc dans mes projets car elle est apparemment très intéressante sur plus d'un plan. Je note aussi l'intérêt de sa poésie. Merci pour ton commentaire.
Bien à toi Jean-Claude et à bientôt.
J
Bonjour,
j'apprécie beaucoup Ramuz et son style unique, mais je ne savais pas qu'il avait écrit de la poésie, Je viens de voir son recueil disponible à la FNAC, je me laisse tenter, merci beaucoup pour cette découverte.
Répondre
A
Bonjour Jean-Claude.
Je ne savais pas non plus que Ramuz était poète. Je trouve toujours dommage que quand on parle d'un écrivain, on ne parle jamais que de ses romans et qu'on occulte tout le reste. A croire que certains considèrent la poésie comme moins intéressante que les romans. Et pourtant...
Bien à toi Jean-Claude