Lettre à un otage de Saint-Exupéry.

Publié le 13 Septembre 2009

    Magnifique texte de ce talentueux écrivain disparu en vol en 1944. Saint-Exupéry a écrit cet essai pour son ami Léon Werth, réfugié dans le Jura en 1940, ayant fui le nazisme.
     Je me contenterai de reproduire des extraits qui m'ont particulièrement touchée.

    Le silence
"Il est un silence de la paix quand les tribus sont conciliées, quand le soir ramène sa fraîcheur et qu'il semble que l'on fasse halte, voiles repliées, dans un port tranquille."

    Le désert
"Et comme le désert n'offre aucune richesse tangible, comme il n'est rien à voir ni à entendre dans le désert, on est bien contraint , de reconnaître puisque la vie intérieure loin de s'y endormir s'y fortifie, que l'homme est animé d'abord par des sollicitations invisibles. L'homme est gouverné par l'Esprit. Je vaux dans le désert ce que valent mes divinités."

    Le respect

 "Respect de l'Homme! Respect de l'Homme!... Si le respect de l'homme est fondé dans le coeur des hommes, les hommes finiront bien par fonder en retour le système social, politique ou économique qui consacrera ce respect."


Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature française

Commenter cet article

Nanne 15/09/2009 14:06

"Lettre à un otage" est sans doute l'un de ses plus beaux textes avec "Lettres à sa mère" dans lequel on perçoit tout l'amour et l'admiration que Saint Exupéry portait à sa mère ! Vraiment deux très beaux textes d'une force incroyable ...

Alicia 20/09/2009 18:55


J'ai trouvé cette lettre sublime et extrèmement touchante. Là encore il s'agit d'un auteur à l'extrème sensibilité, qui a le sens de la valeur.
A très bientôt Nanne!