Quand les lumières s'éteignent de Erika Mann.

Publié le 11 Juillet 2012

    Erika Mann, la fille de Thomas Mann n'a pas eu d'autre alternative que de quitter l'Allemagne avec sa famille, après l'arrivée de Hitler au pouvoir. Après la lecture de ce livre poignant, on comprend mieux que tant d'allemands aient été poussés tragiquement hors de leur pays, chassés par ce régime infernal, cette Allemagne devenue hostile, incompréhensive, dure, invivable.

    Dans son livre, elle raconte, par le biais de dix histoires vraies, la toute-puissance du régime nazi qui envahit tous les domaines de la vie, pénètre partout: dans les entreprises, les hôpitaux, les familles, qui emprisonne chacun dans son propre pays. Elle décrit sans mensonges cette société confrontée à la terreur, à la délation, et à l'antisémitisme et nous amène à bien voir l'horreur, la stupidité et la perversité de cette politique de mort.

 19381-5416x3224.jpg

 

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature allemande

Commenter cet article

Les Micro-humains de Bernard Werber 22/10/2013 09:13

C'est le genre de livre qui attire particulièrement mon attention.

Dominique 26/09/2012 17:48


c'est un livre qui m'a beaucoup plu malgré sa dureté car ses récits sont tous très éclairants sur l'état d'esprit des allemands de l'époque depuis la peur jusqu'au courage ou à la lâcheté 

Alicia 26/09/2012 21:19



Tout à fait d'accord avec toi, Dominique.