Hommage aux pères.

Publié le 17 Juin 2012

     Il est toutes sortes de pères: affectueux, attentifs, soucieux, mais aussi, distants, absents, autoritaires, suscitant à la fois la crainte et le respect.

     Ce petit livre: "Cher Papa" de Ariane Charton rassemble plusieurs textes d'écrivains comme Victor Hugo, Verlaine, Tolstoi, Le Clézio... un petit bijou littéraire que j'ai trouvé tout à fait captivant.

     "Après la mort de mon père, la vie prit un cours complètement différent. Je sortis de mon univers enfantin, un univers de sécurité et d'insouciance, pour pénétrer dans le monde de la réalité. A mes yeux, il ne fait aucun doute que la stabilité vient de l'homme de la famille. Tout le monde rit de la phrase :"votre père est le meilleur juge", mais cette affirmation représente un des traits caractéristiques de l'époque victorienne: le père, ce roc sur lequel la famille est fondée. Père aime la ponctualité des repas. Père ne doit pas être dérangé après dîner. Père voudrait jouer au piano à quatre mains avec toi. Tout ce que Père demandait était accepté sans poser de questions."

    Agatha Christie, Autobiographie.

 Ce petit texte peut prêter à sourire certes, car nous ne sommes plus à cette époque, où le père faisait figure d'autorité, où tout un chacun, dans la famille,( y compris la mère,) s'inclinait devant sa volonté. Pourtant, cette autorité, aujourd'hui, malmenée, avait bel et bien sa raison d'être parce qu'elle permettait à chacun de trouver sa place dans la famille, puis, plus tard, dans la société.

Hommage aux pères.

Rédigé par Alicia

Publié dans #Lettres

Commenter cet article

Marianne 23/06/2012 23:13


Ce "Père" presque divin ici, et l'image de pilier qu'il représente, me rapelle un échange avec un ami cher qui me disait qu'à la mort de son père il se sentait naturellement devoir reprendre le
flambeau et prendre à son tour le rôle de pilier familial.


Quelle que soit l'époque, il reste une "référence" significative dans une existence. Au même titre qu'une mère. Les pères modernes sont plus au fait de l'enfance aujourd'hui. C'est un progrès
social.


Je t'embrasse en ce week-end ensoleillé sous le ciel alsacien

Alicia 27/06/2012 06:35



Le père, est à mes yeux, un personnage particulier, auquel on ne peut se référer que si on a pu vivre une bonne relation affective et respectueuse avec lui. Un père
froid a peu de chance de pouvoir exercer une saine autorité sur son enfant. Julien Green a vécu avec un tel père. Mais c'est vrai que les pères modernes comprennent l'importance de leurs
relations avec leurs enfants.


Amicalement, et à très bientôt, Marianne.