Amours en fuite de Bernhard Schlink

Publié le 7 Octobre 2009

    "L'Autre"
 
    Sa femme vient de mourrir d'un cancer et l'homme se retrouve seul après l'avoir assistée pendant son agonie, alors qu'elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Il organise sa vie dans cette solitude nouvelle: jeu d'échecs, un peu de piano, du thé, du vin et un peu de réflexion...

     Un jour, arrive une lettre pour Lisa signée:"Rolf ", une lettre d'amour qui le bouleverse, lui révélant tout à coup qu'il a été trompé. La jalousie le saisissant, il se pose quantité de questions:  Quelles activités sa femme faisait-elle avec son amant? Quelles sorties? Lui tenait-elle la main au concert?  Etait-elle différente avec l'autre qu'avec lui?
   
   " Parfois, il se demandait ce qui était pire: que l'être aimé soit autre avec un autre, ou qu'avec un autre il soit justement celui qu'on connait bien.
"

  
     Répondant à la lettre, il dit à l'autre que la Lisa qu'il connait est morte et à sa grande surprise reçoit une réponse niant le décès. Il continue alors à correspondre avec l'homme, prenant la place de sa femme, cherchant à en savoir davantage sur cette relation, découvrant que Lisa n'était peut-être pas tout à fait heureuse avec lui.. Un jour il décide de rencontrer le personnage pour savoir qui il est, ce qui a attiré sa femme chez lui, pour se venger aussi. Il découvre un raté, un homme peu débrouillard, manquant la plupart du temps d'argent. Alors que s'est il passé? Comment sa femme a t-elle pu s'enticher de ce matamore? Est-ce parce qu'il enjolive les choses, les rendant ainsi supportables? Lors d'un entretien serré avec l'autre,  il se rend compte qu'il a en face de lui une personne pas très brillante, certes, mais qui a le don de voir ce qui se cache derrière le laid et de reconnaître la beauté là où elle se trouve. Cest ainsi que cet homme a su voir l'exellent jeu musical de Lisa, alors que lui-même ne le remarquait plus, à force d'habitude.

   

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature allemande

Commenter cet article

Marianne 10/10/2009 20:23


ah tiens, voilà une nouvelle - présentée ainsi que c'est fait ici - que j'aimerais tout à coup lire !


Alicia 10/10/2009 21:51


Merci Marianne.
En fait, tout l'ensemble du recueil est très agréable à lire.
A très bientôt de te lire.


Isa 07/10/2009 21:20


OUH ! ça a l'air d'être très triste et dur comme livre...


Alicia 10/10/2009 21:43


Non, Isa, ce n'est ni triste, ni dur. Le personnage s'étant préparé à la mort de sa femme surmonte sa peine sans trop de mal, il est plutôt fataliste. L'auteur se
penche davantage sur l'après en décrivant les démarches de cet homme face à son "rival". J'ai trouvé l'idée originale et l'ensemble non pesant.
Merci pour ton petit passage, Isa et à très bientôt!