Albert Savarus d' Honoré de Balzac

Publié le 18 Août 2007

    Rosalie, jeune fille de 17 ans, est promise à Amédée de Soulas qu'elle n'aime pas. Derrière une apparence docile, et malgré l'éducation stricte que sa mère lui a donnée, elle cache un caractère de fer.. Un jour, elle entend parler d' Albert Savarus, brillant avocat, arrivant à Besançon pour s' y installer. Ce qu'elle entend de lui la touche profondément, et elle se met en tête de l'épouser. Mais en lisant une nouvelle, écrite par Albert Savarus, elle comprend qu'elle a une rivale. A partir de cet instant, elle n'aura de cesse de se battre pour obtenir ce qu'elle veut, quitte à employer des moyens odieux et inavouables.
    Albert Savarus est un être aux sentiments nobles et élevés, il est honnête, d'une grande sensibilité et fidèle à ses engagements.

Extraits :
    "Quand deux amants se sont entendus ainsi, le cœur éprouve une délicieuse quiétude, une sublime tranquillité"

    "Après le plaisir d'admirer soi-même une femme aimée, vient celui de la voir admirée par tous : Rodolphe eut alors les deux à la fois. L'amour est un trésor de souvenirs, et quoique celui de Rodolphe fût déjà plein, il y ajouta les perles les plus précieuses : des sourires jetés en côté pour lui seul, des regards furtifs, des inflexions de chant que Francesca trouva pour lui [...] ."
   

Rédigé par Alicia

Publié dans #Classiques français

Commenter cet article

Alicia 22/08/2007 20:22

C' est un vrai bonheur pour moi de lire Balzac dont je connais déjà quelques oeuvres , mais tout comme toi j' ai le projet de lire La Comédie Humaine en entier car il faut la connaitre. C' est sublime!     Cordialement

jonathan 22/08/2007 12:44

Je me suis promis que lorsque je commencerai à lire Balzac pour le plaisir de le lire, je lirai la Comédie Humaine en entier. Pour l'instant je n'ai encore lu que "Le père Goriot" mais c'était par obligation, j'attends d'avoir le temps devant moi pour entamer cette collection d'histoires passionantes.
A bientôt

Alicia 09/05/2008 17:24


C'est un vrai bonheur pour moi de lire Balzac dont je connais déjà quelques oeuvres; mais tout comme toi, Jonathan, j'ai le projet de lire "La Comédie Humaine" en
entier, car il vaut la peine de la connaitre. C'est manifique!
A très bientôt