Le joueur de Dostoievski (1821-1881)

Publié le 27 Juillet 2007

 

     "Le Joueur" dans une grande ville d Allemagne décrit l'enfer du jeu dans lequel le grand Dostoievski, accablé par les dettes, s' est débattu pendant une dizaine d' années.

    Alexis Ivanovitch,.précepteur des enfants d' un général russe au bord de la ruine, accompagne celui-ci à Roulettenbourg. Le général, ainsi que tout son entourage vit dans une pénible tension, car on attend d' un jour à l' autre un télégramme de Russie, annoncant le décès de la richissime grand-mère, décès qui donnera à tout un chacun, d' entrer dans son héritage. Seulement, voilà, au lieu du télégramme tant attendu, c' est la grand-mère elle-même, quelque peu provocatrice, qui arrive en pleine forme, et qui, sachant très bien ce qu'on attend d' elle, n' a aucun scrupule d ' aller dilapider sa collossale fortune à la roulette. Tout le monde est consterné. C'est Alexis qui accompagne la vieille dame au casino, et tout en  la regardant jouer passionnément, il  réalise soudain qu' il est  pris, qu' il est devenu un joueur.:"J' étais un joueur: je le sentis à cet instant précis. Mes bras et mes jambes tremblaient, mes tempes battaient."   Dès lors, Alexis joue et joue encore. Il joue pour Paulina Alexandrovna dont il est amoureux, et ce faisant, se rend compte que son amour du jeu, agissant comme une drogue, a surpassé celui  pour la femme qu' il aime.

Extraits

    Dans une espèce de transe fiévreuse, je poussais tout ce tas d' argent sur le rouge. . .et soudain, je repris mes esprits ! Ce fut la seule fois au cours de toute la soirée que la peur me glaça, se manifestant par un tremblement des mains et des pieds. Je ressentis avec horreur, dans un éclair de conscience, ce que perdre eût signifié pour moi en cet instant.

undefined

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature russe

Commenter cet article

anne 20/01/2009 11:23

Bonjour Alicia!Je n'arrive pas à trouver votre commentaire personnel du "Joueur" sur le blog (commentaire auquel fait référence Jonathan). pourriez-vous me l'envoyer en copier-coller sur mon adresse mail SVP? Merci d'avance.

Alicia 22/01/2009 18:46


Bonsoir Anne
J'ai supprimé ce commentaire de cet article, n'en étant pas satisfaite. De même j'ai modifié la rédaction du billet après avoir fait une seconde lecture de l'oeuvre en question. Après relecture
donc, ce livre m'a davantage plu, mais sans m'enthousiasmer pour autant. J'ai trouvé que les émotions étaient décrites sans trop de profondeur et c'est cela qui m'a déçue.
Je vous souhaite une bonne soirée!


Alicia 29/07/2007 10:39

C' est vrai, Jonathan, que la description du jeu est bonne, et le personnage de la grand-mère m' a davantage plu que celui d' Alexis Ivanovitch. Néanmoins, l' ensemble ne m' a pas enchantée. J' ai de beaucoup préféré: "Crime et châtiment " et "Les Frères Karamasov " que je voudrais relire bientôt.   Bien à toi

jonathan 28/07/2007 14:31

Ahhh, voilà un livre que j'ai lu. Celui-là je l'ai lu avec plaisir, c'est étonnant que tu ne l'aies pas vraiment apprécié. Il en ressort tout le côté unique de la littérature des grands auteurs russes et c'est une description parfaite (habituelle à l'époque) de l'enfer du jeu. Si je me souviens bien, le personnage de la vieille dame m'avait assez fasciné. J'ai pu aussi remarqué des similitudes dans le sujet avec "Le père Goriot" de Balzac, mais ça n'engage que moi :-) En tout cas, j'avais apprécié, mais je suis content d'avoir un avis contraire.

Alicia 09/05/2008 17:41


C'est vrai, Jonathan, que la description du jeu est bonne et le personnage de la grand-mère m'a davantage plu que celui d'Alexis Ivanovitvh. Néanmoins, l'ensemble ne
m'a pas enchantée. J'ai de loin préféré "Crime et Chatiment " et "Les Frères Karamazov".
A très bientôt