Papa

Publié le 17 Juin 2007

    Tu étais là, toujours là,
Mais de mes yeux d'enfant, je ne te voyais pas;
    Je ne te regardais pas;
Et je n' ai pas vu, que chaque jour, tu te levais,
    Prenais l'autobus, pour aller travailler,
Pour que moi, petite fille aux longues tresses,
    Je puisse manger, me vêtir, jouer, recevoir des cadeaux,
et même, partir en vacances.
    Pour tout cela, Papa, je te dis merci.

                                                                                                   APG.

Rédigé par Alicia

Publié dans #Poèmes

Commenter cet article