Parce qu'elle est la mère

Publié le 3 Juin 2007

    Une pensée pour toutes celles qui accomplissent un travail formidable, mais hélas, trop souvent méconnu, et dont on ne mesure pas suffisamment l'impact bénéfique dans nos vies
    
    Le sergent tira de sa poche un morceau de pain

de munition et le tendit à la mère. La mère
    rompit le pain en deux morceaux et les donna

aux enfants. Les petits mordirent avidement.
    -Elle n'en a pas gardé pour elle, grommela le sergent.
    -C'est qu'elle n' a pas faim, dit un soldat.
    -C'est qu' elle est la mère, dit le sergent.

                                                                                  Victor Hugo

Rédigé par Alicia

Publié dans #Poèmes

Commenter cet article