Mourir d'Arthur Schnitzler

Publié le 23 Mars 2009

      Félix et Marie s'aiment profondément; mais Félix est atteint d'un terrible mal qui lui ôte tout espoir de se rétablir. Conscient que ses jours sont comptés, il refuse de se bercer d'illusions, décide de regarder la réalité en face et engage ses proches à faire de même. Néanmoins, le temps passant, il est de plus en plus difficile au malade de persévérer dans cette attitude, car s'affaiblissant de plus en plus, il parvient de moins en moins à contrôler ses émotions. En effet la peur s'installe avec tout son cortège d'amertume et de colère.. A tel point qu'il songe à mettre fin à ses jours en y entraînant Marie. Mais celle-ci, pleine de santé et de vie, recule avec effroi devant cette requête morbide.

        L'auteur décrit d'une façon fine et sensible le refus de la mort et l'attachement à la vie.

       Extraits :

"Comme il maudissait l'heure où l'incertitude sur son cas l'avait conduit chez ce médecin auquel, à force de mensonges et par l'étalage d'une force d'âme illusoire, il avait arraché la vérité entière, impitoyable. Dans quelques recoins de son coeur était tapi un espoir perfide, séducteur, qui ne l'abandonnerait jamais complètement."

"-Moi aussi je me sens tenu de dissimuler tandis qu'en vérité j'éprouve une peur immense, ravageuse, dont les êtres bien portants n'ont aucune idée, et cette peur les étreint tous, y compris les héros et les philosophes."


 

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature autrichienne

Commenter cet article

sybilline 27/03/2009 16:28

Ces livre possède tous les ingrédients pour me plaire et je le note immédiatement!Merci pour ton billet Alicia!

Alicia 29/03/2009 18:55


Il est d'une grande vérité et d'une sensibilité aiguë.
A très bientôt, Sybilline.


Nanne 25/03/2009 12:51

Je ne connaissais pas ce titre de Schnitzler, Alicia, mais ton billet fait penser à certains romans de Zweig par la beauté et la pureté des sentiments des personnages ! C'est un auteur classique à (re)découvrir pour la richesse de ses écrits ...

Alicia 26/03/2009 11:13


C'est la première fois que je lisais Schnitzler et je n'ai pas du tout été déçue; au contraire, j'ai beaucoup aimé.
Bien à toi