Les Faux-Monayeurs d'André Gide

Publié le 18 Janvier 2009

    Difficile de résumer cette oeuvre dans laquelle André Gide parle de plusieurs personnages qui sont décrits par l'auteur sous leur jour le plus naturel, ce qui les rend très accessibles et par conséquent sympathiques.

        Deux d'entre eux se démarquent cependant:  Edouard, et Olivier son neveu. Plusieurs autres gravitent autour d'eux avec leur histoire personnelle, plus ou moins tragique.
       Edouard tient un journal dans lequel il transcrit  ce qu'il vit, ce qu'il entend, il y décrit les êtres qu'il rencontre, êtres fragiles comme Laura, le vieux professeur La Pérouse et son petit-fils Boris; êtres cyniques et peu scrupuleux comme Passavent.

     Extrait


- Je me disais que rien n'est bon pour tous, mais seulement par rapport à certains; que rien n'est vrai pour tous, mais seulement part rapport à qui le croit tel; qu'il n'est méthode ni théorie qui soit applicable indifférement à chacun;
   


 

Rédigé par Alicia

Publié dans #Classiques français

Commenter cet article

Nanne 20/01/2009 13:37

Je n'ai pas lu ce roman de Gide, mais je me souviens particulièrement des "Caves de Vatican" comme d'un livre très fin et cynique sur la religion, ainsi de son Journal personnel ... Cet un auteur qu'il me faudra redécouvrir très vite, Alicia ! Je te souhaite une très bonne semaine ...