L'Autre, de Julien Green.

Publié le 27 Août 2008

Roger et Karin racontent chacun leur histoire.

Roger
    
    Fuyant la guerre qui approche, Roger quitte la France en 1939 pour Copenhague dans l'intention de profiter pleinement de la vie en attendant que le conflit éclate. Poussé par une sensualité exacerbée, il s'amuse donc avec des filles, de préférence superbes, qui lui permettent d'oublier un peu la peur qui le tenaille quand il pense aux évènements. Mais ces jeux, peu honorables, cessent le jour où il rencontre Karin dont la personnalité mystérieuse l'intrigue et vers laquelle il éprouve une très forte attirance faite plutôt de tendresse que de désir.

  Karin
   

    Dix ans après Karin a 27 ans. S'étant comportée pendant l'occupation d'une manière choquante, les habitants de Copenhague l'ostracient cruellement et l'obligent à vivre dans une solitude dont elle souffre extrèmement. Nul ne lui parle, elle travaille et se promène dans la ville, en évitant les endroits d'où elle sera systématiquement chassée. Elle ne vit qu'avec le souvenir de Roger et de sa passion pour cet homme dont, à sa grande surprise, elle reçoit un jour la visite. Mais Roger, au bout de tant d'années, a si changé qu'elle ne le reconnait pas. En effet s'étant converti à la foi qu'il avait jadis critiquée chez Karin, il refuse de renouer des relations amoureuses avec elle, faisant entendre que l'amour ne peut aller avec sa nouvelle orientation. Ce nouvel  abandon de l'homme qu'elle aime lui brise le coeur, l'enfonçant un peu plus dans sa  solitude et l'entrainant dans une sombre mélancolie.

    J'ai trouvé dommage que Roger oppose la foi à l'amour, alors que les deux orientations vont de pair. Cette façon de voir la religion et l'amour ne peut avoir que des conséquences négatives comme il est bien démontré dans cette histoire.

    J'ai beaucoup aimé ce livre. Chacun des personnages s'épanchant sans rien cacher de ses sentiments, nous entraine dans son histoire personnelle et nous oblige à une reflexion sur les sujets de la solitude, de l'après-guerre, de la foi et de l'amour.

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature américaine

Commenter cet article

Nanne 08/09/2008 21:48

C'est un livre que j'ai dans ma PAL depuis longtemps, Alicia et que je ne vais pas tarder à lire car son sujet me touche ... Une très belle évocation des sentiments amoureux.

Alicia 10/09/2008 17:35


Oui Nanne, un livre à lire absolument et qui ne déçoit pas.
A bientôt!