Dimitri Roudine d'Ivan Tourguenieff

Publié le 2 Juillet 2008

    Dimitri Roudine arrive un soir chez Daria Michaelowna et l'éblouit, ainsi que tous ses invités par sa grande éloquence, car il parle de tout avec savoir, conviction et beaucoup d'enthousiasme, à tel point qu'il insufle à tous ceux qui l'écoutent chaleur et entrain.

    Nathalie Alexiewna, la fille de Daria, tombe amoureuse de Roudine jusqu'à consentir à l'épouser, mais se rend bientôt compte, à son grand désapointement, que derrière toutes ces paroles, il n y a rien de consistant; Roudine se révèle incapable du moindre engagement. Son éloquence trompe tous ceux qu'il approche. Ceux qui le connaissent se détournent de lui et le renvoient à sa solitude, car il est seul. Seul parce qu'incompris et incapable de se faire comprendre. Du reste il ne se comprend pas lui-même, il sait juste qu'il est poussé à agir ainsi: " Oui, la nature m'a beaucoup donné, mais je mourrai sans avoir rien fait qui soit digne de mes talents, je mourrai sans laisser de mon passage ici-bas la moindre trace bienfaisante."
    Toute ma richesse aura été prodiguée en vain. Je ne verrai pas les résultats de mes efforts. Il me manque... ,je ne puis dire moi-même au juste ce qui me manque...

    Lejnieff, un ami d' enfance qui connait bien Roudine mais s'est éloigné de lui à cause de son comportement, lui reconnait toutefois de solides qualités qui font de lui un homme exceptionnel.


Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature russe

Commenter cet article

Rébecca 06/07/2008 19:46

Bonjour @ tous ! Venez vite sur mon blog, et participé à un sauvetage... tout en musique !!!! Vous croyez que je blague ??   oh ! que non !!! A taleur ! Et bon début desemaine à tous ! (Envoie en copié-collé pour vous interpellé tous le plus rapidement possible ! merci de votre comprhésion !!! )