Lettre d' amour

Publié le 4 Décembre 2007

    "Les plus belles lettres d'amour présentées par Irène Frain";

De Victor Hugo à Juliette Drouet

    Je vous aime, mon pauvre ange, vous le savez bien, et pourtant, vous voulez que je vous l'écrive. Vous avez raison. Il faut s' aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l'écrire, et puis il faut se baiser sur la bouche,  sur les yeux, et ailleurs. Vous êtes ma Juliette bien-aimée.
    Quand je suis triste, je pense à vous, comme l' hiver on pense au soleil, et  quand je suis gai, je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l'ombre. Vous voyez bien, Juliette, que je vous aime de toute mon âme.
    Vous avez l'air jeune comme un enfant, et l'air sage comme une mère, aussi je vous enveloppe de tous ces amours-là à la fois.
    Baisez-moi, belle Juju


    Juliette  Drouet a été la maitresse de Victor Hugo dès leur première rencontre, le 02 janvier 1833. Dès lors, ils ne se sont plus quittés.

Rédigé par Alicia

Publié dans #Lettres

Commenter cet article

amir 17/05/2010 11:52



salut.


moi.j'etudie le francais en maitrise,et en tant qu'un jeune traduceteur, je me sens bien attache a lire les livre d'amour meme a les traduire dans ma langue maternelle,persan.


je te prie de bien vouloir me donner quelques titres des roman tous contemporains,peu connus mais assez fort afin que je puisse les lire ou traduire..


merci en avance



sybilline 14/10/2008 21:33

A propos de ces lettres d'amour, as-tu lu la "Lettre d'une inconnue", cette nouvelle si émouvante et tragique  de Stefan Zweig ? Je te la conseille très vivement!

Alicia 15/10/2008 21:08


Je ne connais pas cette nouvelle, Sybilline, mais tu me donnes très envie de la lire.
Bien à toi.


Alicia 07/12/2007 15:14

Tout comme toi, Nanne, j' aime ces lettres sublimes. Celle-ci relève à ravir le caractère féminin tout en douceur et délicatesse et cela ne peut qu'émouvoir. Dans mes rêves les plus fous, c' est assurément ce genre de missive que j' aurais aimé recevoir.Bien à toiAlicia

Nanne 06/12/2007 20:58

Je suis une grande amoureuse de ces belles lettres enflammées que les amants connus (ou inconnus) s'envoyaient à l'époque où seul l'écrit existait. Je les trouve magnifiques d'audace, de beauté, de poésie et d'amour. C'est toujours un bonheur que de pouvoir les relire à l'heure d'internet et du langage sms (que je me refuse à comprendre !!!). C'est une belle leçon d'écriture ...

Alicia 05/05/2008 15:24


Tout comme toi, Nanne, j'aime ces lettres sublimes. Celle-ci relève à ravir le caractère féminin, tout en douceur et délicatesse et cela ne peut qu'émouvoir. Dans mes
rêves les plus fous, c'est assurément ce genre de missive que j'aurais aimé recevoir.
Bien à toi