L' Ordre de Marcel Arland.

Publié le 9 Octobre 2007

    Ecrivain français,1899-1986.

De L'Académie Française.

    Prix Goncourt en 1929 pour ce roman.

    C'est le premier livre de cet auteur que j'ai lu, et j' ai beaucoup aimé.

    Gilbert Villars a 18 ans , il aime la liberté et pouvoir faire ses propres choix. Il est très intelligent, mais aussi très susceptible et orgueilleux. C' est ce qui le pousse à s' opposer violemment à sa famille qui professe des idées qui ne sont pas les siennes et qu' il méprise profondément. Il quitte les siens, y compris Renée, son amie d' enfance qu' il aime pourtant, mais qu' il méprise aussi,parce que c' est une femme. Il se rend à Paris avec le projet d' entrer à la Sorbonne, mais finalement se joint à un groupe de journalistes,et se met à écrire des articles, activité dans laquelle il excelle. Il choisit le parti opposé à celui de son frère, qui, lui, est devenu député à Clermont. Les articles de Gilbert sont d' une virulence peu commune, ce qui soulève beaucoup d' opposition et de protestations dans le camp adverse, et particulièrement dans celui de son frère.Le mal ira en s' empirant jusqu' à une grave rupture avec sa famille. Finalement, tombant malade,il devra quitter ce milieu. Il sera soigné par Renée, la jeune femme qui l' a toujours aimé, et qui accomplira pour lui un sacrifice qui la laissera amoindrie pour le restant de ses jours. Mais Gilbert possède un caractère tel qu' il ne voit rien de tout cela; il refuse catégoriquement l' amour et l' affection des autres, les jugeant menteurs et hypocrites. Du coup, il se retrouve seul et se met à errer sans but, perdant peu à peu les dons que la vie lui a donnés et avec lesquels il aurait pu se rendre utile. Son frère dira à son sujet: " Que de beaux dons gâchés!"

    Extraits
Il déchira la page. Plus loin, il trouva un de ces programmes qu' il aimait à s' imposer:
    Etre maitre de ses nerfs.
    Travailler.
    La poésie existe;
    Dédaigner ses camarades et savoir se passer d' eux.
    Vaincre toute timidité.

    Vaincre son amour.
    Ne pas montrer sa sensibilité.
k

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature française

Commenter cet article

Alicia 22/10/2007 17:41

Bonsoir NanneCette oeuvre est d' autant plus intéressante qu' il s' agit d' un récit quasi autobiographique, et que Marcel Arland est un "explorateur" de l' âme. Il est passionnant. Je te conseille vivement de le lire. A bientôt

Nanne 20/10/2007 21:39

Merci beaucoup, Alicia, de m'avoir fait découvrir un auteur que je ne connaissais pas du tout. Ce livre me paraît intéressant, car il reflète l'atmosphère de son époque. J'aime ce genre de livre où l'on retrouve une période de l'histoire à travers ses personnages, mais aussi sa structure sociale. Je pense que c'est un bon livre à découvrir et faire partager ...

Alicia 06/05/2008 15:01


Bonsoir Nanne
Cette oeuvre est d'autant plus intéressante qu'il s'agit d'un récit quasi-autobiographique, et que Marcel Arland est un "explorateur de l'âme". Il est passionnant. Je te conseille vivement de le
lire.
A très bientôt