Moumou

Publié le 16 Juillet 2019

Yvan Tourgueniev

Histoire vraie. Guérassime est André de Spasskoiê, le portier de la mère de Tourgueniev qui était surnommée l'ogresse à cause de son autoritarisme, et dont l'auteur fait un portrait peu flatteur deux ans après sa mort. C'était un homme sourd-muet, d'une grande force comme le personnage de l'histoire. Guérassime est un autre Quasimodo avec une grande sensibilité et un cœur d'or, qui est domestique chez une barinia, une aristocrate russe, égoïste et capricieuse. Celle-ci, au grand désappointement de Guérassime, préfère marier la femme qu'il aime à un ivrogne, uniquement pour satisfaire sa fantaisie.

Cependant la vie envoie un clin d’œil à Guérassime dans la rencontre qu'il fait d'une petite chienne qu'il sauve de la noyade, dont il prend grand soin et prénomme Moumou.  Une mère n'a pas plus de sollicitude pour ses enfants que Guérassime n'en eut pour l'animal chétif...-

...-Elle s'attacha avec une sorte de sentiment profond de gratitude à son bienfaiteur; elle le suivait partout pas à pas en agitant sa queue comme un éventail. Guérassime et Moumou forment un duo inséparable, se réconfortant l'un l'autre, trouvant un adoucissement dans leur vie de misère par le biais de leur belle amitié.  Hélas, au temps du servage les serfs étaient traités comme moins que rien, et la barinia, forte de sa position seigneuriale, exige de son portier qu'il se débarrasse de sa chienne.

Scènes de la vie russe.

Moumou

 

Rédigé par Alicia

Publié dans #Littérature russe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dasola 19/01/2020 12:13

Bonjour Alicia, quelle triste histoire. On peut comprendre que les Russes ont fait aussi la révolution. J'en ai la larme à l'oeil. Bon dimanche.

Alicia 22/01/2020 14:32

Oui Dasola c'est une histoire triste, comme beaucoup de nouvelles de ces talentueux auteurs russes, qui décrivent la vie de ces pauvres gens, bafoués, n'ayant aucun droit. Heureusement Tolstoï et d'autres se sont élevés contre ce système scandaleux, qui finalement a abouti à la Révolution.
Merci Dasola pour ton commentaire. A bientôt!